Festival

Tout tourne rond sur cette Terre – ANNULÉ

Un festival en l’honneur du Vivant !

Tout tourne rond sur cette Terre et s’associe. Tout, sauf notre culture cloisonnée, linéaire et compétitive. Tout tourne rond sur cette Terre. Tout répond à une danse de cycles s’entremêlant à l’infini. Des jours aux nuits, des saisons à leurs germinations et fructifications, jusqu’à la mort même qui nourrit la vie … Tout se tisse aussi dans les interrelations invisibles entre les éléments, et tout s’associe pour créer cet espace si précieux, où les conditions de la vie sont réunies.

Cyclicité, circularité, interconnexion, associativité, telle est la « culture du Vivant ». Tout tourne rond sur cette Terre sauf notre culture, à l’inverse, linéaire, cloisonnée, analytique et compétitive.

Alors, bien sûr, la culture répond à des choix, des préférences, … la question la plus intéressante à se poser n’est-elle pas « notre culture soutient-elle la vie ? soutient-elle la paix ? la justice ? l’amour ? ». Et si la réponse est non, alors, changeons-la !

En mars 2021, est sorti aux éditions Yves Michel, le dernier ouvrage de Marine Simon, « Tout tourne rond sur cette Terre, nous sommes les seuls à l’ignorer ». Elle y propose de nous inspirer du Vivant, des Peuples Racines et de la Permaculture, pour transformer notre culture. Son postulat y est que l’ensemble des crises que nous vivons actuellement est dû à notre représentation du monde, à l’idée de supériorité de notre espèce par rapport aux autres. A la manière dont nous avons exploré le Vivant, en le disséquant plutôt qu’en en comprenant les interrelations, la danse. A notre croyance de séparation avec ce Tout auquel nous devons la vie à chaque instant. Et à l’ensemble des actions qui découlent de cette culture.

Les 4 & 5 juin, Les Amanins et Marine Simon vous proposent de plonger dans la culture du Vivant, avec l’aide d’une douzaine de chercheurs et chercheuses, scientifiques, philosophes, facilitateurs, acteurs des Amanins profondément ancrés dans les cycles de la Nature. Attachez vos ceintures, on vous emmène, le temps d’un week-end, sur la Grande Roue du Vivant !

L’intention du Festival 

Deux jours pour créer du lien, s’informer, s’inspirer, échanger, éveiller nos consciences pour imaginer comment réharmoniser notre culture et celle du Vivant, être en relation et faire société autrement. Plénières, rencontres, ateliers, forum ouvert, projection du film « Une fois que tu sais » d’Emmanuel Cappellin … et plaisir d’être vivants, ensemble !

Retrouvez le programme, les tarifs et la fiche d’inscription en bas de page ! 

Les intervenant.e.s

Marine Simon

Marine Simon est consultante, facilitatrice et formatrice en intelligence collective et gouvernance participative. Elle accompagne, depuis plus de 15 ans, des entreprises, ONG, régions, collectifs d’habitants engagés dans une démarche de futur durable, dans la conduite de projets, le changement de gouvernance à l’aide d’approches collaboratives. Grande amoureuse du Vivant sous toutes ses formes, elle est l’auteure de l’ouvrage Tout tourne rond sur cette Terre, nous sommes les seuls à l’ignorer. Inspirés du Vivant, des Peuples Racines et de la Permaculture, changeons de culture, paru aux éditions Yves Michel en mars 2021.

Livre : L’intelligence collective. Co-créons en conscience le monde de demain

  • Atelier : Notre culture versus la culture du Vivant. Prendre la mesure de notre culture en traquant les croyances qui en font la trame. Explorer comment en changer en s’inspirant de la “culture” du Vivant.
Lorenza Garcia

Réalisatrice, chanteuse, musicienne et compositrice. Passionnée par la culture Diné, Le Peuple en langue navajo, elle partage sa vie entre la France et l’Arizona, où se situe en grande partie leur territoire. C’est au sein de sa « seconde famille » qu’elle est initiée à la voie Hozho,  la Beauté, l’harmonie, l’équilibre… Consultante de Navajo France, où elle a œuvré comme représentante des Diné auprès de la Fondation des Déserts du Monde et de l’UNESCO, elle organise en partenariat avec le Fond de Donation Pierre Rabhi, des échanges en agro-écologie en terre navajo.

Films documentaires :  Le Chant qui guérit la terre (2020) Ushuaïa TV et Navajo Songline (2019), co-réalisé avec Bruno Vienne (salle).

  • Atelier – Cheminer dans la Beauté (Hozho chez les Dinés) Cultiver notre art de vivre comme reconfigutation du réel, considérer la vision comme voie de réappropriation de cet autre rapport au monde, rayonner notre capacité d’être et d’agir. Apprentissage de la fonction des quatre directions (Nord, Sud, Est, Ouest).
Hervé Covés

Franciscain et agronome. Après avoir étudié les animaux, les plantes, les champignons, après avoir conseillé de nombreux agriculteurs, après m’être engagé dans une carrière de recherche agronomique, et après être arrivé presque par hasard au coeur de l’Amazonie :  j’ai été touché par une forme de transcendance qui me fit devenir frère franciscain à l’âge de 46 ans, alors que j’étais athée. Ce qui s’est imposé à moi, c’est que « la Vie est belle » , fondamentalement et indépendamment des tourments de l’existence. Je me suis passionné pour la transition de notre agriculture que je n’arrive pas à imaginer autrement que Amoureuse, histoire d’y trouver un sens.

Emission radio : Hervé Covès, un franciscain expert de l’agro-écologie et de la permaculture

Conférence : La vie est belle – l’eau, le sol et les champignons

  • Atelier – Agriculture : une histoire de fécondité, fruit de la terre et du travail des Hommes. Alors que la tendance serait plutôt de vivre en hors sol et d’imaginer qu’homo sapiens soit un Naturel, mon propos sera plutôt d’imaginer que notre relation à la nature puisse se vivre comme une histoire d’amour, et que l’agriculture soit précisément la chambre nuptiale de cette belle histoire. Le lieu où puisse émerger une fécondité particulière : le fruit de la terre et du travail des Hommes. La vie est belle.
Isabelle Peloux

Je suis passionnée d’éducation et de transmission, co-fondatrice du centre agroécologique des Amanins, formatrice à la coopération auprès des parents et des adultes éducateurs, créatrice de l’école du Colibri, auteure de deux livres sur ce même thème.

Livres : 

Autres ressources
  • Atelier : Ne produire aucun déchet. Prendre soin du sol. Comment prendre soin du lien, pour avoir un sol riche d’une estime de soi permettant les apprentissages ?

Charlotte Ogier

J’ai étudié les sciences humaines et travaillé pour l’intelligence collective avant de m’enraciner dans la Drôme et de rencontrer l’écologie profonde. Depuis 10 ans je chemine avec la prise de conscience d’une crise globale de civilisation. J’approfondis le Travail Qui Relie sous différentes formes depuis 2017 pour avancer avec conscience et confiance dans ce monde en pleine remise en question.

  • Atelier – Se connecter au Vivant avec le Travail Qui Relie de Joanna Macy. Se relier à soi-même, aux autres et à la Nature, pour aborder notre époque avec lucidité et confiance, et mieux s’engager et agir pour prendre soin de la vie sur Terre.
Fabienne Grébert

Depuis bientôt 15 ans, Fabienne Grebert s’emploie à faire évoluer les pratiques des entreprises vers plus de responsabilité sociétale. Engagée en politique depuis plus de 10 ans, elle est conseillère régionale depuis 2015 en Auvergne Rhône-Alpes et a largement contribué à l’émergence d’une liste citoyenne à Annecy pour les élections municipales. Son action politique est dédiée à la transition écologique et à la démocratie participative et vise à replacer l’Homme au cœur des écosystèmes. 

Livre : Comment une liste citoyenne peut gagner une élection
  • Atelier – Rapport de forces et coopération en politique. On peut bien vouloir faire une Primaire Populaire, rassembler les forces de gauche, les groupes politiques (partis, collectif et listes citoyennes, …) n’échappent pas aux rapports de forces et à des logiques de domination qui apparaissent bien souvent comme éloignées du bien commun. Comment en tenir compte et jongler entre intérêts particuliers et urgence à préserver le vivant ? Comment pacifier les relations entre parties prenantes et élus ? J’illustrerai à travers quelques cas concrets les ouvertures possibles pour renouveler la démocratie au plan local ou national.
Jérémy Van Houtte

Jeremy Van Houtte, illustrateur et graphiste pour le monde associatif, et Aline Fares, militante sur le sujet de la finance, se sont rencontré.e.s à Bruxelles au printemps 2017 lors d’une formation à la conférence gesticulée. Tou.te.s deux motivé.e.s par l’éducation populaire et son rôle émancipateur, et par l’envie de transmettre des expériences singulières, se sont retrouvé.e.s quelques temps plus tard autour de l’idée de créer une bande dessinée qui viendra prolonger la conférence « Chroniques d’une ex-banquière ».

  • A propos de la bande dessinée
  • Première création commune
  • Atelier – Réconcilier la finance et le Vivant ? A partir d’une rapide présentation des mécanismes financiers qui exercent une pression considérable sur nos existences, nos outils collectifs et sur le vivant en général, nous explorerons les possibilités de confrontation et de transformation à notre disposition pour ouvrir de possibles voies de transformation du système dans lequel nous vivons.
Aline Farès

Jeremy Van Houtte, illustrateur et graphiste pour le monde associatif, et Aline Farès, militante sur le sujet de la finance, se sont rencontré.e.s à Bruxelles au printemps 2017 lors d’une formation à la conférence gesticulée. Tou.te.s deux motivé.e.s par l’éducation populaire et son rôle émancipateur, et par l’envie de transmettre des expériences singulières, se sont retrouvé.e.s quelques temps plus tard autour de l’idée de créer une bande dessinée qui viendra prolonger la conférence « Chroniques d’une ex-banquière ».

  • A propos de la bande dessinée
  • Première création commune
  • Atelier – Réconcilier la finance et le Vivant ? A partir d’une rapide présentation des mécanismes financiers qui exercent une pression considérable sur nos existences, nos outils collectifs et sur le vivant en général, nous explorerons les possibilités de confrontation et de transformation à notre disposition pour ouvrir de possibles voies de transformation du système dans lequel nous vivons.
Valérie Cabanes (à confirmer)

Je suis juriste internationaliste et autrice de deux ouvrages: Un nouveau droit pour la Terre (Seuil, réédité chez Points) et Homo Natura ( Buchet/Chastel).  Après deux décennies dans des ONG de terrain œuvrant dans les champs de la solidarité internationale, j’oeuvre depuis 2013 à la reconnaissance des droits de la nature et du crime d’écocide au sein de l’Alliance mondiale pour les droits de la Nature et de la Fondation Stop Ecocide. 

  • Atelier – Un nouveau droit pour la Terre. Échanges autour d’une sagesse ancestrale à retrouver et sa traduction jusque dans la reconnaissance des droits de la Nature
Karim Lapp (à confirmer)

Karim LAPP est biomiméticien et ingénieur principal. Conférencier, formateur et facilitateur de TQR. Depuis 25 ans il travaille à la définition de politiques de la Terre qui incluent le vivant dans la gestion des territoires. Depuis 2008 il participe au déploiement du biomimétisme et tente de contribuer sur des bases scientifiques et philosophiques à la question : que signifie être humain parmi les vivants aujourd’hui ?

Conférence Biomim’Expo 
  • Atelier : Habiter des territoires vivants. En cette période électorale, de l’extrême gauche à l’extrême droite, tout le monde nous explique qu’il suffit de mettre en œuvre des solutions et cela depuis très longtemps. Et si le problème était les solutions ? A travers cet atelier nous allons à la fois nous confronter au pouvoir du questionnement et tenter de trouver les bonnes questions en s’appuyant sur l’expérience du vivant.
Christelle Rouat
Bergère fromagère depuis 7 ans aux Amanins, je suis passionnée de brebis ! J’aime la relation qui se noue avec cet animal généreux et doux, je les chouchoute, je leur parle, je les nourris et elles en retour !
  • Atelier : Balade du pré au fromage. Je vous emmène pour une balade au coeur des champs, à la découverte des synergies existantes entre terre, plantes, brebis et production laitière.
Daniel Billy

Chaque matin, j’aime venir travailler aux Amanins. Mon travail y est très varié : aménager, réaliser, réparer, enjoliver… Œuvrer et matérialiser ce que mes collègues m’ont confié en toute liberté. Mes mains, ne cessent de faire, que ce soit en bois en terre ou en fer. En ces lieux, en action, en accord avec mes convictions, je me sens à ma place sur cette terre.

  • Atelier : Baladarbres. Sensible au naturel enraciné aux Amanins, Daniel vous baladera auprès des arbres, le coeur au bord des lèvres.
Emmanuel Extier

Passionné par la nature depuis mon plus jeune âge, j’ai suivi un parcours dans le domaine de l’environnement avant de devenir maraîcher bio aux Amanins. C’est une façon pour moi de faire de l’écologie pratique et d’être en lien étroit avec mon environnement. 

  • Atelier : Balade découverte des jardins. Durant cette visite, Jean et Manu, maraîchers aux Amanins, présenteront le fonctionnement écosystémique de la ferme, les différentes pratiques mises en œuvre en maraîchage (agroécologie, agroforesterie et maraîchage sur sol vivant), et vous feront découvrir la vie du sol.
Jean Philippe

J’ai rejoins l’équipe des Amanins fin 2017 après plusieurs saisons comme salarié au sein de fermes maraîchères travaillant en bio ou biodynamie, quelques découpes au couteau en restauration, et diverses pincées de cueillette de plantes sauvages. Nous travaillons en binôme sur l’activité de maraîchage, et avons comme objectif l’autonomie en légumes du centre, la transmission de nos savoirs et valeurs aux personnes de passage sur le lieu et l’expérimentation d’un travail en coopération au sein de l’équipe. Et c’est avec plaisir que je viens exercer ce métier en lien avec tout ce qui compose les Amanins.

  • Atelier : Balade découverte des jardins. Durant cette visite, Jean et Manu, maraîchers aux Amanins, présenteront le fonctionnement écosystémique de la ferme, les différentes pratiques mises en œuvre en maraîchage (agroécologie, agroforesterie et maraîchage sur sol vivant), et vous feront découvrir la vie du sol.
Anna Roché

J’ai commencé en 2007 ma vie de « saisonnière professionnelle en animation nature ». J’ai cheminé dans plusieurs structures, pour remplir mon sac à dos de connaissances et de compétences. Puis j’ai eu envie de planter mes racines et de m’investir sur du long terme dans un projet en lien avec mes passions pour la nature et la pédagogie. C’est avec un grand plaisir que j’occupe maintenant le poste de coordinatrice-animatrice de l’accueil de groupes scolaires aux Amanins !

  • Atelier : Dans la peau d’un oiseau migrateur. Grâce à des méthodes participatives, vous allez vous mettre dans la peau d’un oiseau en migration, et vivre les épreuves de ce long périple : se nourrir suffisamment pour partir, surmonter les difficultés, et finir par se reproduire.
Laura Grivet

Mon histoire avec les Amanins a débuté en 2013 lors d’une fête pour la Terre et l’Humanisme à laquelle je participais au nom du Mouvement Colibris. Je suis tout de suite tombée sous le charme de cette magnifique dynamique humaine, ancrée dans un lieu inspirant où la nature est reine. En 2016, je suis venue m’installer dans la Drôme pour reconnecter avec mes racines de montagnarde. En 2021, je rejoins l’équipe des Amanins et suis très heureuse de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice. Issue du secteur de l’ESS et forte de plusieurs expériences dans la gestion de projets multi-acteurs en intelligence collective, je m’occupe désormais des relations partenariales et du développement de notre offre de formations et séminaires d’entreprise. J’ai réellement à cœur d’amener des idées et des projets pour faire grandir et rayonner toujours plus les Amanins !

  • Atelier : visite des Amanins. Un témoignage en déambulant au cœur des Amanins, nous retraçons l’histoire du projet, ses valeurs fondamentales, les activités menées en son sein, la philosophie qui l’anime et la manière dont les humains qui le portent s’organisent et coopèrent.
Nicolas Brumauld

Je suis souvent votre premier contact avec les Amanins car je vous informe en répondant au téléphone et à vos mails, je suis en charge de la gestion des réservations. Je suis heureux de m’investir dans le projet des Amanins ; et cela fait sens avec mes précédentes expériences dans l’éducation populaire et l’alimentation bio et locale en circuit-court.

  • Atelier : Visite des Amanins. Un témoignage en déambulant au cœur des Amanins, nous retraçons l’histoire du projet, ses valeurs fondamentales, les activités menées en son sein, la philosophie qui l’anime et la manière dont les humains qui le portent s’organisent et coopèrent.
Nathalie Girardini

J’oeuvre aux Amanins depuis 14 ans au sein de l’équipe accueil et m’y sens à ma place : j’aime les gens et adooooore faire le ménage. Je me « frotte » au quotidien au Collectif et y découvre avec plaisir, les joies et difficultés liées à la diversité humaine

  • Atelier Jeux Coopératifs. Je vous propose un atelier « jeux coopératifs » où nous aborderons les valeurs et la posture nécessaires à la coopération, le tout, en s’amusant… What else ? !