Autonomie énergétique : à la quête du graal !

Parce que viser l’autonomie énergétique n’est peut-être pas l’unique solution pour améliorer notre manière d’être au monde, posons-nous les bonnes questions permettant à chacun d’entre nous de s’interroger sur son rapport à l’autonomie. De plus en plus en vogue, le principe même d’autonomie énergétique commence à s’attirer les foudres de certains puristes. Bonne pour l’économie, pour l’environnement ? Viser et atteindre l’autonomie énergétique ça suppose quoi ?
Entre dispositifs incitatifs et évolution rapide des technologies, l’autoproduction va bon train. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

 

Objectif développement durable ?

Si l’objectif est l’autarcie et qu’en ce sens nous visons la fin de la dépendance à tout échange extérieur et la disparition de la facture d’électricité, il faut toutefois garder à l’esprit les innombrables contraintes que cela suppose et le fait que nous évoluons au sein même d’une société. Être autonome cela suppose aussi d’avoir la capacité de disposer de la bonne énergie au bon moment.

Même s’il semble indiscutable que l’époque se prête à davantage de sobriété à tous les niveaux de consommation, il est aujourd’hui évident que même avec un bilan énergétique intéressant, un bâtiment ne peut pas aujourd’hui fonctionner sans source d’énergie extérieure. Parallèlement à l’adoption d’une démarche citoyenne visant à limiter son empreinte carbone, il devient donc capital pour beaucoup d’entre nous d’adopter une démarche économique visant à réduire notre facture énergétique.

 

Autonomie énergétique et autoconsommation

Enjeu majeur de notre société, produire sa propre énergie et la revendre en cas de surplus, tout en étant plus raccordé à un réseau de fourniture électrique permettrait, en partie, de lutter contre le réchauffement climatique.
En réduisant les besoins en énergie de manière globale, il est donc possible de s’orienter vers des solutions plus responsables telles que la production d’énergies renouvelables. L’objectif individuel doit donc devenir collectif.

Sujet de discorde complètement d’actualité, celui de l’autonomie énergétique doit également soulever la question épineuse de l’impact de nos actions individuelles au sein du collectif. Parce que nous faisons société, il serait donc plus pertinent et sécurisant de tenter d’améliorer l’existant plutôt que de créer de nouvelles formes d’autarcie.

Et vous, vous faites quoi au quotidien pour économiser l’Energie ?