On utilise tous nos sens pour observer le réveil de la nature au printemps : en silence, yeux fermés, allongés, en dessinant, etc.