Locavorisme : pourquoi faut-il s’y mettre ! Face à la menace d’une pénurie alimentaire durant les prémisses de la crise globale ayant conduit au premier confinement, force est de constater que l’importance de soulever la question de la souveraineté alimentaire  et de soutenir les producteurs locaux s’est imposé. Pour participer au maintien et au déploiement d’une économie locale, dynamiser un territoire ou tout simplement poser des freins clairs aux incohérences de la mondialisation, le locavorisme, comprenez acheter et manger local devient l’une des solutions permettant de palier à une potentielle pénurie. Focus!   Une tendance qui prend de l’ampleur En se réappropriant leur lien avec le vivant et en s’interrogeant sur leur rapport à la nature, de nombreux citoyens ont mis en lumière la nécessité absolue de revoir de manière globale et collective notre dépendance aux échanges internationaux en matière d’alimentation. Privilégier les circuits courts de production, adhérer à une AMAP, se mettre en lien avec les petits producteurs locaux, favoriser les produits de saison et l’agriculture biologique, adopter une nouvelle forme de consommation c’est aussi et avant tout se faire le porte-parole d’une planète qui voit rouge et d’un système mondialiste à bout de souffle. Consommer des produits de qualité qui n’ont pas traversé les océans en avion, écouter et respecter le cycle des saisons, mais également devenir acteur du changement en participant activement à limiter la pollution, sont quelques-unes des motivations qui poussent les locavores à essaimer.   Consommer et manger autrement Adhérer au locavorisme c’est faire sien le principe de la sobriété heureuse  en se concentrant sur ce qui est essentiel au niveau consommation et alimentation. En mangeant de saison et local, nous apprenons indéniablement à mieux manger, à adopter une alimentation riche en produits simples, bruts, non transformés. Retrouver le gout des choses simples, participer à stimuler l’économie locale en restant fidèles au petit producteur du coin c’est aussi une manière très concrète de marquer sa solidarité et de s’inscrire dans le partage et le faire ensemble en se reconnectant au vivant. Vous avez envie de participer à un temps de découverte et de vous interroger sur votre rapport à la nature ? Et si vous preniez le temps de faire une pause un week end  en venant nous rencontrer ?