Planter des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique

Parce qu’ils recèlent des qualités étonnantes, les végétaux, et notamment les arbres sont l’une des clés qui permettrait de lutter efficacement contre les effets néfastes du réchauffement climatique. Absorbant le dioxyde de carbone et libérant de l’oxygène, ces derniers réduiraient significativement le taux de CO2 dans l’atmosphère. S’agirait-il donc seulement de planter des arbres pour préserver la biodiversité et plus largement la vie sur terre ? Sans faire de raccourcis hâtifs, compte tenu notamment du cout non négligeable que cela supposerait, nous sommes toutefois en droit et avons le devoir de soulever cette question. Explications !

 

 

Planter pour sauver le climat

A l’instar du roman de Giono, donner un sens à sa présence sur terre en plantant des arbres semble être l’une des réponses des plus adéquates à apporter pour participer, à notre échelle, à minimiser les impacts environnementaux du réchauffement climatique. Selon les scientifiques, il s’agirait de la solution la plus efficace notamment, parce qu’à mesure qu’ils poussent, les arbres absorbent et stockent les émissions de dioxyde de carbone dans leur tronc, leurs racines mais aussi leurs branches. Un projet ambitieux au cout pharaonique, mais qui permettrait, s’il est lancé à l’échelle mondiale, d’éliminer jusqu’à 205 milliards de tonnes de carbone. Face à un investissement gigantesque et une réussite incertaine, la question d’une meilleure préservation des forêts s’invite donc au débat.

 

 

L’urgence de préserver nos forêts

Selon certains scientifiques il serait plus pertinent de préserver les forêts et d’encourager le ralentissement de la déforestation que de se lancer dans un projet mondial de reforestation, ce dernier ne permettant pas de diminuer le CO2 de manière suffisamment significative compte tenu de l’urgence climatique qui est la nôtre. Source indéniable de vie sur terre permettant de limiter les désastres écologiques, les arbres sont un véritable trésor pour la préservation du vivant sous toutes ses formes. Parce qu’il est  urgent d’apporter une réponse concrète face aux problématiques liées au réchauffement climatique, planter des arbres, comme veiller à la préservation des forêts existantes, est une première solution vers le changement.